Mes 6 indispensables de voyage

Lorsqu’on voyage 2 jours ou 10 jours, il y a certaines choses qu’on prend à chaque fois. Je vous dévoile mon sac de voyage lors de mon week-end à Toronto. Je l’ai fait plusieurs fois pour me concentrer sur l’essentiel et éviter de me surcharger pour rien. Mon sac, j’allais le traîner sur mon dos pendant 2 jours. Valait mieux qu’il ne soit pas trop lourd.

4

  • Batterie portative

C’est le petit objet entre mon objectif photo et mon appareil photo en haut de l’image. Petit et compact, je l’amène toujours avec moi lorsque je pars quelque part. Je la charge en avance et je peux redonner de l’énergie à mon téléphone en cours de route au besoin. Parfait pour dépanner, c’est un indispensable à ne pas oublier. J’ai acheté celle-ci chez Clair’s, vous pouvez vraiment en trouver n’importe où !

  • Serviette en microfibre

Je ne les aime pas trop, mais il faut bien avouer qu’elles sont bien pratiques. Petites ou grandes, elles sont très compactes et sèchent rapidement. Elles tiennent moins de place dans la valise et sont également plus légères. Il en existe différentes tailles suivant vos besoins à des prix tout aussi différents. J’ai acheté les miennes chez Décathlon.

  • Un livre et de la musique

Le transport peut parfois être long et ennuyeux. Pour faire passer le temps, j’ai toujours un livre avec moi. Pour mon week-end à Toronto j’avais opté pour « Une voix pour la planète » de Karel Mayrand, un auteur québécois. Écrit il y a quelques années, il parle des changements climatiques en fonction de la société et comment il est devenu engagé pour la planète. Petit et léger, c’était un bon choix ! J’adore généralement les livres de poche volumineux, mais j’opte le plus souvent pour un livre plus léger mon dos me remercie. La musique, c’est un incontournable. Je ne m’endors pas sans musique et avec mon casque réducteur de bruit, j’entends moi le bruit que fait mon voisin en ronflant.

  • Mon appareil photo et un deuxième objectif

Il ne me quitte jamais. Peu importe où je vais, j’ai toujours mon appareil quelque part pour prendre un cliché. Alors, quand je pars en voyage il vient avec des amis, mes autres objectifs, histoire de ne jamais rien louper.

  • Ma trousse de toilette
    • brosse à dents
    • comprimés dentaires
    • démaquillant
    • strict nécessaire à maquillage
    • coton a démaquillé et coton-tige

dirty_web

Photo : Lush

Les comprimés dentaires sont de la pure magie. J’ai découvert ça chez Lush en août lorsque je suis partie en camping. Beaucoup moins volumineux, ils ressemblent à de petits médicaments ronds. Tu as juste à croquer dedans, le comprimé ainsi brisé se mélange avec ta salive et devient une pâte à dents comme on la connaît. Je te conseille de prendre  ceux aromatisés au citron. Les comprimés sans goût, j’ai eu envie de vomir à chaque fois que je les utilisais en camping.

Tout ce qui concerne le maquillage, tu peux utiliser des échantillons que les boutiques te donnent ou mettre tes produits dans des petits contenants pour limiter le volume à transporter. Ça réduira les quantités que tu transportes et allégera ton sac. Contente-toi également du strict minimum. As-tu réellement besoin d’un fond de teint, d’un blush et de trois fards à paupières ? Mon maquillage se limite à Une BB Crème, un crayon noir, un anticerne et un mascara et je trouve que j’en ai encore trop !

Tu peux partir également avec des cotons jetables ou des cotons réutilisables qui sont bien pratiques : rince-les à l’eau et lave-les en machine et c’est reparti ! Finis le gâchis des cotons jetables. Bon, je n’ai pas encore trouvé la même chose pour les cotons-tiges, à par le jet d’eau sous la douche dans les oreilles…

  • Un change ou plusieurs selon la durée du séjour

Suivant la durée de ton séjour, il faudra prendre plus ou moins d’affaires de rechanges. Cette partie variera aussi en fonction du voyage que tu prévois de faire. Tu ne prendras pas la même chose si tu vas à Hawaï ou en Laponie. A toi de voir ce dont tu as réellement besoin et ce que tu mettras. Tu peux opter pour la superposition de couches (un débardeur sous un gilet par exemple) et la multiutilisation (un leggings peut aussi bien être porté en pyjama que sous un pantalon pour te tenir chaud). On a souvent l’habitude d’en prendre trop. Pour mon séjour, j’ai pris des sous-vêtements et un pull de rechange pour le lendemain. Ça m’a suffi amplement !

Voilà pour les conseils que je peux te donner pour alléger ta valise lors d’un cours ou d’un long séjour. Tu as d’autres astuces à partager ? Laisse-moi un commentaire 😉

2 jours solo à Toronto

Il y a quelques jours, je me suis décidée à partir visiter une ville seule pour deux jours. La ville choisi a été Toronto. Avant tout pour des questions pratique : la ville n’est pas très loin de Montréal (de ma maison quoi), le voyage ne va pas me revenir trop cher. Je me dis que, en cas de besoin, je peux rentrer rapidement chez moi. Il y a beaucoup de bus qui font l’aller-retour entre ces deux villes et j’ai également l’option de rentrer en avion. Oui, j’aime bien commencer un voyage en y voyant le pire ahahah.

Donc.

J’avais déjà visité Toronto il y a trois ans avec des amis pendant un weekend relativement express. On n’a pas bien pris le temps de visiter la ville. Alors, j’y suis retournée. Toronto est la plus grande ville du Canada avec plus de 2 millions d’habitants. On ne dirait pas pourtant. La ville est très grande et s’étend sur des kilomètres. cependant, le centre ville est relativement petit et deux jours suffisent pour en faire le tour. Le reste n’est que maison, banlieue et centre commerciale.

Jour 1

Arrivée à 6h20 du matin. Je suis partie à minuit et il ne m’a fallu que 6h de bus pour arriver à destination.C’est rapide mais je suis quand même bien fatiguée. On ne peut pas dire qu’on dort tellement bien dans un bus. Qu’on dort tout court en faite.

Le soleil dort encore. J’ai vraiment faim. Je trouve un « diner » ouvert 24h et je me paie le déjeuné de ma vie pour à peine 20$ (taxes et pourboire inclus). Je parle vite fait avec la serveuse pour avoir ses conseils sur les meilleurs choses à visiter. Elle ne m’apprend pas grand chose mais ça fait toujours plaisir de rencontrer des gens qui connaissent la ville.

  • Université de Toronto et le Royal Ontario Museum

8-copy11-copy19-copy23-copy

8h, le soleil finit de se lever. Je m’en vais en direction du Royal Ontario Museum, un musée d’histoire naturelle, et de culture étrangère. Je passe par l’université qui est très grande. Il y a beaucoup de parcs et des bâtiments qui font penser à Poudlard. Je passe 4h dans le musée à me balader entre les espèces en voie de disparition, les dinosaures, les cristaux minéraux et la culture égyptienne, grec et tant d’autres. Le musée, vue de l’extérieur représente de grands cristaux minéraux qui sortent du sol. vraiment impressionnant.

  • Kensington market

29-copy33-copy34-copy35-copy40-copy41-copy

Par la suite, je redescends à pieds dans le quartier de Chinatown et surtout de Kensington. On y trouve des magasins en tout genre : l’un vend des produits militaires (tenues, sac, gourde, chaussures…) et l’autre vous propose des vêtements et accessoires totalement vintage. Les gens chantent, dansent. Je me suis même retrouvée dans un atelier qui fait des affiches vraiment chouette.

Le soir, je dormais chez une amie. Elle m’a fait prendre le métro et le bus pour que je la retrouve. J’ai failli me perdre car je ne comprenais rien à leur organisation mais heureusement, des gens gentils sont venu à m’aider. J’avais la bonne tête de touriste qui regarde un carte pendant 3h sans rien y comprendre.

Jour 2

  • CN Tower, Ripley’s Aquarium et Nathan Philips Square

Direction la CN Tower pour poursuite la découverte de la ville. La CN Tower, c’est réellement l’attraction à touristes. les gens y vont pour voir la vue qui est vraiment impressionnante (surtout ce jour là de grand soleil et ciel bleu). On peut voir jusqu’à 160km. A part ça, l’entrée est cher (presque 40$) et le fameux planché en verre pas vraiment impressionnant. Ouverte en 1976, elle a été construite dans le seul but d’être la plus haute tout du monde de l’époque… Un beau projet sincèrement inutile. Cependant, aujourd’hui elle permet de faciliter les télécommunications grâce à une antenne à son sommet.

4245-copy48-copy

Ensuite, je suis allée au Ripley’s Aquarium. Un bel aquarium où on m’a venté son tunnel au milieu de requins et de grandes vraies. J’ai vraiment été impressionné. Le tunnel passe au travers d’un grand bassin. Certains animaux s’y repose lourdement ce qui nous permet de les observer sous tous les angles. Les enfants sont aux anges, tout comme moi. On y découvre également différentes sortes d’animaux et il y a un côté protection de la nature qui est mis en avant et qui me plaît beaucoup.

53-copy58-copy

J’aurai pu enchaîner avec le musée des chemins de fers, mais j’ai préféré aller prendre ma photo de touriste avec le gros logo Toronto en plein centre ville. J’aie fini par la visite du Eaton center qui est vraiment très impressionnant. Je n’avais jamais vu un centre commerciale aussi grand. J’ai mangé avec une autre amie puis, pris mon bus pour renter à la maison.

76-copy73-copy

Retour d’expérience

Pour une première fois, je suis fière de moi. C’est sur, je n’ai pas rencontré grand monde mais je me suis débrouillée seule dans une ville étrangère. Le temps était magnifique et j’ai adoré me balader dans ses rues. J’ai tout fait à pieds, à part quand j’ai dû retrouver mon amie pour aller chez elle. Je suis retournée là où je voulais en approfondissant davantage mes découvertes.

Malgré ce que certaines personnes peuvent dire sur Toronto (ville trop jeune, pas grand chose à faire et à voir, vie nocturne peut dynamique…), la ville a un charme. Son tramway parcours les rues et nous donne l’impression d’être en 1980. Les rues sont grandes et j’ai eu plaisir à m’y perdre parfois. On découvre quelque chose à chaque coin. Ville nord américaine qui ressemble à un petit New York, Toronto est reposante et les gens sont très gentil. Je ne suis pas retournée sur les îles qui lui donnent un côté vacances en bord de mer car il n’y a plus rien à faire en automne mais on s’y sent bien. Un long weekend suffit pour découvrir la ville.

Mes bonnes adresses

  • Denny’s : 121 Dundas St W, Toronto, ON M5G 1C4
  • Royal Ontario Museum : http://www.rom.on.ca/fr#/gallery/recent
  • Kensington market
  • CN Tower : http://www.cntower.ca/intro.html
  • Ripley’s Aquarium : https://www.ripleyaquariums.com/canada/
  • Logo toronto : Nathan Phillips Square 100 Queen St W, Toronto, ON M5H 2N2
  • Eaton Center : 220 Yonge St, Toronto, ON M5B 2H1

Budget total : 230$

C’est peut-être beaucoup pour un ci court weekend, mais je me suis fait plaisir en faisant des attractions vraiment touristique. Ce budget compte le transport aller-retour, les attractions, la nourriture. Pas de nuit d’hôtel car mon amie m’a logé.

Je suis curieuse de connaitre ton premier voyage solo ou celui que tu aimerais faire. Partage moi ton expérience 🙂

6 trucs easy à faire en solo

Des trucs à faire seul, il en existe des centaines voir plus encore. Le plus dur, c’est de trouver la motivation de le faire. Quand vivre seul n’est pas ta plus grande qualité, c’est difficile au début. Mais dès que tu es lancé, tu y prends goût et ne tu ne t’arrêtes plus de te faire des petites expériences en solo. Puis, tu gagnes de la confiance en soi et tout va bien.

Ça m’a pris du temps, mais maintenant, je fais ce que je veux quand je veux ;). Je te présente aujourd’hui mon top 6 des choses simples à faire avec toi même :

  • Aller au cinéma

C’est quand on y va la première fois seul, qu’on se rencontre qu’on est loin d’être seul à y aller en solo (ça va tu suis ?). On n’a pas toujours des amis qui aiment les mêmes films que nous. Pour des films de super-héros, c’est facile de trouver des gens avec qui sortir. Mais pour des films d’auteurs qui traitent d’un sujet spécifique, tout de suite, il y a moins de monde qui se bousculent pour s’asseoir à côté de toi. à force de n’avoir que des déclinaisons, j’ai décidé d’y aller seule. Je ne me souviens plus quel film c’était mais à aucun moment je ne regrette d’y être allé seule. C’est là que je me suis rendu compte qu’on était bien cinq, sept personnes à être dans ce mode solo pour la séance. Ça m’a donné envie de recommencer. Depuis, c’est devenu mon moment à moi, ma liberté de voir ce que je veux, quand je veux, sans forcer personne à venir avec moi « pour me faire plaisir ».

  • Aller au musée

Je suis une fana des expos culturelles et des musées. Merci papa-maman pour cela. Entre toi et moi, avoue que c’est dûr de trouver quelqu’un dans la même envie passion de ce côté là que toi ? Tant pis, cette expo, je veux vraiment la voir, et bien j’y vais ! De toute façon, si tu y vas avec quelqu’un, tu te rends vite compte que vous n’évoluerez pas à la même vitesse dans la visite, et que finalement t’es quand même seule tout le long.

  • Prendre une marche

Je pense que c’est la chose la plus simple au monde. Il faut beau, c’est dimanche (ou pas), tout le monde est hangover de la veille (ou pas) ou a juste la flemme de se sortir les doigts du cul faire une activité extérieur. Toi par contre, ça te démange, de sortir. Alors va y, va prendre l’air, va faire le tour de ton quartier, va découvrir les petites rues, voir les gens vivre. Quand le temps me le permet, j’adore prendre un livre, me poser dans un parc proche de chez moi (quand je dis proche, il est littéralement au bout de ma rue à 2min à pieds grosse marche hein) et regarder les gens. Comme les vaches dans les champs. Ouais tout pareil !

  • Sortir dans un bar

ça par contre, tu oublies. Sauf si tu veux faire pilier de bar ou que tu as des objectifs biens particuliers pour ta soirée. Et encore. Tu pourras rencontrer des gens certes mais personnellement, ce n’est pas ce que je ferrais seule.T’es déprimé ? Regarde toi un bon film qui va te faire pleurer plutôt que d’aller boire un verre dans le premier PMU sur ton chemin. Conseil, à prendre ou à laisser. Si toi tu aimes ça, partage en commentaire ton expérience ! Je suis curieuse et je ne suis peut-être pas la seule 🙂

  • Sortir seul dans une soirée

Testé est approuvé. Bon ok, je connaissais quelqu’un. Mais une personne quand il y en a 40 autres que tu ne connais pas mais que elle oui, tu vas vite te retrouver seul à devoir interagir avec les autres et socialiser. Il y a 36 000 sujets que tu peux aborder comme la ville où tu vis, le dernier film qui vient de sortir, la musique qui passe dans la pièce, les vêtements que ton interlocuteur porte… 36 000 c’est quand même beaucoup ! Tu rencontres donc des gens et tu passes un bon moment une fois de temps en temps avec ton ami et ces amis. La dernière fois que j’ai fait ça, j’ai eu de très bonne conversation sur l’expatriation, les différences culturelles et la musique. Je remarque la différence entre aller seule à une soirée ou y aller avec une personne : et bien je ne rencontre personne quand je suis accompagnée alors que quand je suis seule, tout change ! Accompagnée, j’ai tendance à rester avec la personne plutôt que d’aller parler aux autres. C’est nul hein ? Vive les soirée solo avec d’autres.

  • Prendre un café

Tu reprends ton attitude de vache lors de ta marche, et tu l’appliques dans un café. peut importe la boisson que tu prendras, regarde les gens. Il y en a qui lisent, d’autre qui travaillent, d’autre qui parlent etc. Une vraie fourmilière les cafés ! J’aime y aller pour y travailler ou pour tout simplement prendre une pause dans ma journée. On s’y détend et on y passe du bon temps. Alors, pourquoi pas toi ?

  • Faire du sport

Ok, certains sports sont pas mal compliqués à faire en solo : le basket, le volley ou encore le badminton. Tous les sports d’équipe en faite. Sauf le tennis, tu peux toujours jouer contre un mur. Par contre, tu peux aller nager, courir, faire du vélo, de la marche, de la boxe, de la slackline, du yoga et bien d’autres encore ! Tu peux toujours de faire encourager par les personnes de ton club si tu fais de la compétition, mais il reste de nombreux sport à faire en solo pour te vider la tête et dépenser ton énergie au besoin. J’adore nager avec mes écouteurs et faire du yoga. Je me sens mieux et c’est mon instant solo après une longue journée au travail.

  • Bonus : faire une activité avec des inconnus

Il existe de nombreux groupes sur facebook pour faire des activités avec des gens passionnées plus ou moins expérimentés : une randonnée, de l’équitation, du ski suivant ta région, des voyages, des expéditions, de la photos… 36 000 sujets une fois de plus diverses et variés. J’ai fait l’expérience de fois, et je le renouvelle encore bientôt. On s’en jage rapidement dans un prochain article 😉

En attendant, quelles sont tes meilleurs activités à faire en solo ?

Retrouvez mes photos ici !

À pieds joint dans l’inconnu

Hey ! Salut toi ? Je suis contente de te trouver ici. J’ai plein de chose à partager avec toi et qui sait, ça t’aidera peut-être puis si ça aide personne, ça me fera juste plaisir de te partager certaines de mes expériences.

Alors, t’es près ?

Au programme :

  • Voyage : comment je m’organise, la recherche d’un logement, quel transport choisir, l’expérience sur place, le retour et les points positifs et négatifs. Il y aura des voyages en solo mais aussi d’autres à plusieurs et pas forcement avec des gens que je connais (a demi en solo alors ? Je sais pas trop ahaha !)
  • des défis : ça, c’est ma partie préférée. J’ai envie depuis quelques mois de changer mes habitudes alimentaires et être plus responsable dans la gestion de mes déchets. Des défis comme « Une semaine sans déchets », « Une semaine sans viande » ou encore « Une semaine sans achats » sont au programme. D’un jour à l’autre (nom du blog, concept des idées… t’as vu le lien ? mouahahah y’en a sous le caillou !) vous pourrez suivre mon quotidien dans ces expériences.
  • des conseils et astuces pour faire des choses seules au quotidien, parce que franchement, y’a parfois rien de mieux.
  • des pauses cultures qui vous donneront  des documentaires à voir sur un thèmes précis, des films à ne pas manquer suivant notre mood de la soirée. Ouais je pense à tout !
  • et bien de nombreuses autres choses vraiment cool (je sais même pas si ça se dit ahahah)! Un peu de suspens quoi 😉

 

Je suis toute excité de commencer ! Le premier article arrive bientôt ! 😀